La pêche : une activité sportive ?

Quand on pense à la pêche, on a souvent l’image d’une activité tranquille et paisible, où le pêcheur se prélasse sur le rivage en attendant que sa proie morde à l’hameçon. Erreur ! La pêche est une activité bien plus sportive qu’il n’y paraît.
La pêche est en effet davantage vue comme un loisir de plein air que comme un sport ou une activité dite physique. Pourtant, cette discipline exige concentration et matériel parfois très pointu et dispose même de sa propre fédération au même titre que le football ou le basket. Des compétitions sont parfois organisées, ces dernières rassemblant de nombreux passionnés qui maîtrisent cette pratique sur le bout des doigts.

Quelles qualités sportives pour pratiquer la pêche ?

La pêche demande des compétences sur plusieurs plans : connaissance du matériel, savoir-faire et maîtrise technique… Mais aussi de bonnes capacités physiques et de concentration. En effet, n’allez pas croire qu’une bonne condition physique est inutile dans le fait de pêcher un poisson : ferrer sa proie peut demander beaucoup d’efforts selon le style de pêche choisi et le type de poisson visé. Lorsque le poisson mord, certains parlent même d’un « combat » mené contre le poisson. Il faut également prendre en compte les conditions météorologiques : si vous comptez bivouaquer plusieurs jours pour votre partie de pêche, les averses inopinées apportent également leur dose d’adrénaline !
Ensuite, la pêche mérite également d’être qualifiée de sport car elle demande un mental important. Le pêcheur doit en effet faire preuve de concentration et rester à l’affut de son environnement pour faire une bonne prise, que ce soit pour repérer le bon endroit ou pour anticiper les mouvements du poisson. C’est notamment le cas de la pêche à la carpe, poisson connu pour son tempérament imprévisible et parfois féroce. Visitez ce site pour de plus amples informations sur cette espèce.

 

Un équipement sophistiqué

Comme beaucoup d’autres sports, la pêche à haut niveau nécessite un matériel complexe et dont les spécificités sont propres à chaque style de pêche. Par exemple, vous n’aurez pas besoin de la même canne à pêche ou du même moulinet pour la pêche au coup et la pêche à la mouche. Les méthodes de pêches sont nombreuses et l’équipement l’est tout autant, ce dernier existant aussi sous plusieurs modèles en fonction de votre niveau.
Bien sûr, toutes ces spécificités n’empêchent pas de pratiquer la pêche tranquillement, en tant que pur loisir au bord d’un paisible étang. Mais les simples faits qu’elle puisse être exigeante physiquement pour toutes les raisons citées plus haut et que des compétitions soient organisées suffisent à pouvoir la qualifier d’activité sportive.
Tout dépend également de la pêche que vous voulez pratiquer : si vous optez pour la pêche à la mouche ou encore la pêche au gros en milieu marin qui pour permettra de vous frotter à d’imposants carnivores aquatiques, nous pouvons vous garantir qu’il s’agira là de l’une des activités les plus physiques de votre vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *