Le Flyboard, un sport aquatique et aérien

Vous avez sans doute déjà vu à la télé ou sur le net un type ou une fille s’élever au-dessus de la mer ou d’un lac grâce à deux jets d’eau puissants, et vous vous êtes sans doute demandé ce qu’ils faisaient. La réponse est simple : ils pratiquent le Flyboard ! Mais d’où vient cette nouvelle activité ? Et peut-on facilement soi-même la pratiquer ? Toutes les réponses dans notre article.

Un sport extrême à sensations

Car oui, il s’agit bien d’un véritable sport ! Inutile de préciser qu’il faut certaines qualités physiques pour profiter pleinement de la machine, même si cette dernière est motorisée. De plus, la discipline a un aspect artistique novateur avec les différentes figures que l’on peut effectuer dans les airs et dans l’eau. Et elle a même son championnat du monde organisé chaque année. Il s’agit pour les concurrents de réaliser parfaitement 5 figures, dont le fameux backflip. Pour ce dernier, qui est une sorte de saut périlleux arrière, le concurrent doit prendre de la hauteur, puis basculer en arrière et revenir dans sa position initiale.

Définition concrète

Mais qu’est-ce que le Flyboard précisément ? Et bien vous êtes sur une planche qui comporte des bottes que vous enfilez. Au-dessous de la planche se trouvent deux buses qui vont cracher de puissants jets d’eau. Grâce à cette poussée, vous vous retrouvez dans les airs, un peu comme Iron Man avec son jetpack. L’eau vient d’un tuyau fixé à l’arrière de la planche et relié à une motomarine. En général, c’est le pilote de la moto qui gère la puissance des jets, mais de nouveaux modèles permettent aussi de pratiquer seul, et de commander soi-même la puissance de la turbine.

L’inventeur

Le Français Franky Zapata a inventé sa première machine en 2012, et il a connu immédiatement un grand succès. Il faut dire aussi qu’il a été auparavant 7 fois champion d’Europe de jet-ski et trois fois champion du monde. Pourtant rien ne le prédestinait à une telle carrière. Il n’a pas fait d’études en rapport avec sa passion, et après 15 ans passés à dormir dans son camion près de l’Etang de Berre, il a monté son entreprise autour de sa création. Aujourd’hui, il travaille sur une nouvelle plateforme volante propulsée par du gaz pour voler au-dessus de la terre. L’armée française s’intéresse fortement à ses projets et collabore avec lui.

Apprendre à faire du Flyboard

Il est assez simple d’apprendre à faire du Flyboard, contrairement aux idées reçues. De nombreux moniteurs de jet-ski proposent partout en France (sur le littoral en Méditerranée, sur les côtes atlantiques, et même dans la Manche et la Mer du Nord) des stages (voir sur ce site) pour s’initier à cette activité qui en fait rêver plus d’un. En moins d’une demi-heure, vous pouvez commencer à vraiment vous amuser et à voler au-dessus de l’eau comme un pro. Les moniteurs emmènent en général un petit groupe de 3 à 5 personnes avec eux pour l’initiation. Après un briefing théorique sur la façon de vous tenir dans l’eau et dans les airs, vous chaussez les bottes et c’est parti pour le fun ! Alors, pourquoi hésiter plus longtemps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *