Reprise d’entreprise ce qu’il faut savoir

Acquérir une entreprise

Reprendre une entreprise pourrait s’avérer être une bonne alternative à la création d’entreprise pour ceux qui désirent devenir leur propre patron. Mais attention, le projet n’en est pas moins complexe et il faut une bonne organisation pour arriver à ses fins. Un petit tour d’horizon reprise d’entreprise ce qu’il faut savoir.

Typologie d’entreprise

À partir du moment où l’intention de reprendre une entreprise est certaine, il convient de définir le profil type de l’entreprise à reprendre.
Il s’agit ici d’analyser le type d’entreprise que vous souhaitez acquérir pour filtrer les annonces de reprise au mieux :
Pour cela, il faut notamment définir :
le secteur d’activité recherché que vous recherchez, la zone géographique d’implantation idéale de l’entreprise, la taille de l’entreprise (en chiffre d’affaires, en nombre de salariés…), le type d’entreprise : start-up, entreprise familiale, entreprise avec une bonne notoriété, entreprise en difficulté, entreprise en reconversion…

Définir votre projet de reprise

Identifiez dans un premier temps le secteur d’activité et le métier qui vous attire pour votre reprise. Commencez à vous informer sur les entreprises existantes à reprendre et formez-vous un projet réaliste en vous basant là sur vos forces et vos connaissances dans le domaine. N’oubliez pas également que reprise peut donc signifier déménagement et nouvelle vie. Accordez-vous avec votre famille sur cet aspect et vérifiez bien que vous aurez toutes les infrastructures nécessaires en ce qui concerne votre vie privée, surtout si vous avez des enfants qui vont encore à l’école.

Conseils pour l'acquisition d'une société

La recherche de reprise

La recherche d’entreprises à racheter est assez complexe, ce n’est pas comme une recherche d’emploi où vous avez des annonces et vous y répondez. En effet, les chefs d’entreprise qui envisagent de céder leur affaire restent souvent discrets sur leurs intentions dans le souci d’éviter que cela n’impacte négativement leur activité. L’accès aux informations est donc compliqué, néanmoins il est possible de faire appel à des professionnels de l’acquisition d’entreprise.
De plus, le repreneur d’entreprise qui n’a aucun lien avec la cible potentielle risque d’être devancé par les salariés de l’entreprise à vendre. L’un d’entre eux peut avoir plus vite connaissance du projet de cession et se porter acquéreur, par les entreprises partenaires de l’entreprise qui souhaite être reprise et qui pourraient avoir intérêt à la filialiser dans le cadre de leur développement.
C’est souvent grâce à son réseau professionnel que l’on parvient à trouver une bonne opportunité de reprise d’entreprise, et il existe également des réseaux spécialisés dans la mise en relation vendeur/acquéreur. Le repreneur est rapidement trouvé lorsque l’entreprise est intéressante, il faut donc être réactif et à l’affût pour ne pas passer à coté d’une bonne affaire.

Le plan de financement

Après avoir trouvé l’entreprise qui vous intéresse et que vous avez signé un accord de protocole de ventre avec le vendeur de l’entreprise, il est temps de trouver un financement à votre projet. Vous devez apporter 20 à 30% de fonds propre dans votre reprise, ce qui sera une preuve de détermination pour vos bailleurs. Quoiqu’il en soit, il n’est guère conseillé d’investir 100% de son patrimoine dans un rachat d’entreprise afin de minimiser les risques. Pour le reste, vous pouvez ensuite recourir à des prêts familiaux, faire un appel à investisseurs, ou demander un crédit à la banque. Une fois la vente effectuée, vous serez l’heureux propriétaire d’une entreprise. Il est préférable de laisser s’instaurer une période de transition où l’acquéreur et le vendeur collaboreront pour un changement dans les meilleures conditions et surtout pour les salariés.

Hello, moi c'est Martin. Issu d'un master Marketing et Communication, j'édite avec Julia le site Mplanet.. C'est avec grand plaisir que je vous partage de infos et conseils sur différents domaines dont notamment le sport que j'affectionne particulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *